Comment expliquer l’inexplicable ?
L’Homme a-t-il toujours eu en lui une part de « monstre décérébré » ? N’est-il pourtant pas considéré au 21ème siècle comme l’être vivant doté de la plus grande capacité de réflexion ?

Les chiffres sont là :

  • 1 femme sur 4 a subi une agression de type physique ou sexuelle,
  • 22 % des femmes ont subi des brutalités physiques,
  • 1 femme sur 8 a été victime d’attouchements sexuels, de tentatives de viol ou de viol avant l’âge de 15 ans,

Depuis plusieurs années maintenant de grandes campagnes de communication sensibilisent aux violences faites aux femmes, dans la rue, à la maison ou encore au travail. Pour mettre fin à ces violences, physiques ou psychologiques, nous devons TOUS nous mobiliser, car si la prise de conscience individuelle est plus que nécessaire, ce sont les actions collectives qui seront efficaces et où tout un chacun aura un rôle à jouer.

Il y a des priorités comme adopter et faire respecter des lois, sensibiliser, éveiller et éduquer les générations futures, écouter, entendre et accompagner victimes et bourreaux, protéger et préserver.

CIPAC dans son engagement social et sociétal à décidé de sensibiliser, et plus précisément auprès de ses collaborateurs afin que chacun prenne conscience qu’il peut être un maillon de la chaine dans l’accompagnement des victimes, en restant vigilant aux signes.
Dans cette période de confinement, les personnes victimes de violences intrafamiliales sont beaucoup plus exposées, on sait qu’en Nouvelle-Calédonie, sur les 10 premiers mois de l’année 2019, les violences intrafamiliales avaient progressé de 14,6%, un chiffre en évolution avec des situations de confinement.

Le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a créé un secteur dédié à la lutte contre les violences faites aux femmes, fin 2019, inspiré par le mouvement initié en métropole, il a ainsi organisé son premier Grenelle contre les violences conjugales mobilisant plus de 120 acteurs institutionnels et associatifs, avec à la clé  des pistes de travail et des engagements forts pour la suite.

S’en sont suivis des dispositifs, mis en place suite à la crise sanitaire Covid-19 comme le SMS de signalement, le signalement en pharmacie et la carte « pocket VIF » pour en savoir plus rendez-vous sur le site https://gouv.nc/dossiers/le-grenelle-contre-les-violences-conjugales

#CIPACsengage #violencesintrafamiliales