80 % des batteries qui tombent en panne ou perdent leur capacité sont sulfatées. PRO10 propose REVOLT : une solution économique et écologique pour donner un second souffle à vos batteries.

Qu’est-ce que la sulfatation ?

C’est lorsque des cristaux de sulfate de plomb se forment sur les plaques d’électrodes, entrainant alors une défaillance prématurée de la batterie. Ce phénomène d’usure est naturel mais il peut être favoriser par différents facteurs :

  • La surchauffe de la batterie
  • Un mauvais dosage des électrolytes
  • Des charges courtes et répétitives de la batterie
  • La décharge profonde
  • Laisser la batterie déchargée pendant une longue période

A la longue, remplacer ces batteries mal entretenues peut revenir cher et engendre des déchets dangereux. Rappelons que les batteries ont un impact environnemental très élevé.

Revolt : La solution économique qui préserve l’environnement

Aujourd’hui chez Pro10, nous agissons pour l’environnement ! Nous avons fait le choix de la solution Energic Plus qui permet de réaliser un diagnostic poussé d’une batterie et de la régénérer plutôt que de la changer. Ce procédé va permettre d’éviter de mettre au rebus près de 1,5 tonne de plomb et d’acide et de faire réaliser une économie de près de 1 million de francs à son utilisateur. Vous comprendrez pourquoi la régénération de batteries est un projet qui nous tient à cœur !  Maxime Buffetrille, directeur d’exploitation PRO10

Revolt, comment ça marche ?

Grâce à un processus de pulsations électriques à haute fréquence, ce nouveau service Revolt by PRO10, permet en 48 heures de regénérer une batterie sulfatée et de retrouver une autonomie très proche de celle d’une batterie neuve pour le quart de son prix. Tout en réduisant l’empreinte environnementale de leur utilisation.

Pour la régénération, nous procédons à un contrôle physique de la batterie, un nettoyage à la vapeur et une mesure de la densité de l’électrolyte. Puis nous installons des capteurs sur chaque cellule de la batterie et lançons le processus de régénération en 6 phases. Afin de garantir le succès de l’intervention, une nouvelle pesée d’acide est faite avant le retrait des capteurs. Enfin la batterie régénérée est restituée au client avec le rapport de régénération. Précise Maxime Buffetrille

Expérience concluante pour notre client Sullivan

L’entreprise Sullivan a fait appel au service Revolt by PRO10 pour deux de leurs machines de manutention, nous sommes allés à leur rencontre pour avoir leurs premiers retours.

Dans notre profession, les machines ce sont nos muscles ! Un préparateur de commande sans sa machine ne peut pas travailler. Et le cœur de la machine c’est la batterie alors si elle perd en autonomie, nous perdons en production. En prenant soin de nos machines et des batteries, on gagne bien 2 heures de travail par jour. Deux de nos machines ont commencé à prendre de l’âge et à perdre en autonomie et donc en productivité. Nous avons donc fait le choix de la régénération et franchement la différence est monumentale ! Notre transpalette date de 2014 nous l’utilisons environ 5 heures par jour en continu. Avant la régénération, nous devions le charger en cours de journée. Aujourd’hui, on le met en charge un jour sur deux. Un changement de batterie nous aurait couté environ 300 000 Frs et là ça nous coute 4 fois moins cher, et en plus on ne produit pas de déchets. La deuxième machine est une machine de back up que l’on utilise pour la petite manutention interne pour des missions intensives mais pas régulières. Avant la régénération nous devions la mettre en charge tous les 3 jours. Là elle n’a pas été chargé depuis une semaine et elle est encore à 50%, on pourrait même la réhabiliter en full time. Pierre-Watton Douyère

Prévenir plutôt que guérir

Au vu de l’investissement que représente de telles machines et le temps nécessaire pour les amortir, il est dommage de ne pas l’utiliser durant au moins 10 ans. C’est pourquoi nous apportons une attention particulière à leur entretien. La régénération c’est presque leur donner une seconde vie. Et le fait qu’elles ne perdent pas en puissance et en autonomie, ça motive aussi les employés à en prendre soin. Pierre-Watton Douyère

Revolt c’est aussi de la régénération préventive, utilisée pour la maintenance annuelle. Celle-ci augmente considérablement la durée de vie des batteries et évite ainsi les interventions de sauvetage plus coûteuses et qui immobilisent la machine plus longtemps.

Nous savons que dans le domaine de la manutention notamment, la machine est vitale à la bonne marche de l’entreprise. Alors afin de minimiser l’impact sur l’activité, la régénération peut être planifiée le week-end avec un dépôt de la machine le vendredi et une remise en service le lundi. Maxime Buffetrille

Un vrai choix stratégique qui pourrait être envisagé chez Sullivan où certains matériels de la flotte ont plus de 10 ans.

Une régénération préventive d’entretiens afin d’éviter la régénération curative nous permettrait un gain financier supplémentaire et une augmentation significative de la productivité Pierre-Watton Douyère

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter PRO 10 Rue Eiffel à Ducos – Nouméa Tél : 28.55.60 / Mail : contact@pro10.nc / Fb : Pro10 Nouvelle-Calédonie