Challenge, Innovation, Performance, Agilité, Collaboration. Les valeurs du groupe CIPAC sont désormais inscrites au fronton du siège à Magenta. Nouvelles couleurs pour chaque entité, vitrophanie conviviales… pour fêter ses 50 ans, la façade du site a fait peau neuve.

Célébrer l’avenir en s’appuyant sur ses fondations

« Célébrer nos 50 ans est l’occasion d’ancrer la marque CIPAC dans son époque en s’appuyant sur son histoire et ses valeurs » explique Astrid Arbey, directrice marketing de CIPAC.

Après une année 2021 marquée par la crise sanitaire et les confinements, c’est en 2022 que le groupe peut enfin souffler ses 50 bougies. Car c’est depuis 1971 que CIPAC accompagne les Calédoniens avec comme maître mot le challenge, des innovations d’hier qui ont changé la vie des Calédoniens d’aujourd’hui.

Pierre Massenet, directeur général de CIPAC le confirme :

« Toujours se dépasser, ne pas avoir peur de CHALLENGES trop petits : l’INNOVATION est une valeur ancrée chez nous depuis la création de CIPAC et qui est très chère au cœur de nos collaborateurs. Une innovation qui repose sur une qualité de service pour que chaque projet soit soutenable et pérenne. Il ne s’agit pas juste de faire venir un équipement dernier cri ! Former, accompagner, réparer si besoin, c’est notre business model exigeant qui a fait ses preuves avec tous les 1eres réalisées en

Nouvelle-Calédonie : couveuses, IRM, data center, fournisseurs d’accès… Une stratégie de PERFORMANCE qui fait que 50 ans plus tard, nous sommes toujours là, solides, et continuant d’accompagner les Calédoniens. On est très exigeants, et comme on le dit parfois en rigolant, vu les contraintes du marché, on n’est peut-être pas les meilleurs, mais on est les moins mauvais !  En interne, l’AGILITE est un levier de performance et de bien-être au travail. Nous n’employions pas des salariés pour leur dire quoi faire, mais des talents qui doivent pouvoir s’exprimer et participer à notre évolution continue, l’autonomie alignée est le maitre-mot de notre management. Enfin, la COLLABORATION est le ciment de tout cela : la relation avant tout, des hommes et des femmes. Je les engage à ne jamais compromettre la relation, car en cas de tempête on doit se serrer les coudes. »

50 ans = 5.0

Aujourd’hui les 4 secteurs d’activité : Industries, Healthcare, Digital et Business sont clairement affichés sur la façade et des enseignes qui offrent à ses clients places de parking et une vitrophanie à leur image. Tout cela créé dans un esprit jeune et dynamique car chez CIPAC le 50 ans se transforme en 5.0 pour faire valoir la nouvelle ère de ce groupe aux 20 enseignes commerciales !

« Nous avons joué sur des couleurs vives pour valoriser ce dynamisme qui nous caractérise et la bonne humeur de nos équipes qui reçoivent continuellement nos clients dans un rapport d’écoute et volonté de répondre au plus près de leur besoin ! » précise Astrid Arbey.

Inventons demain… ensemble

« Le groupe CIPAC s’appuie sur 50 ans d’histoire, c’est une grande fierté pour les collaborateurs. En 2017, le relais s’est admirablement bien fait entre l’ancienne et la nouvelle génération. Aujourd’hui, les dirigeants ont 35 ans. Revivre son histoire, c’est aussi redécouvrir qu’on peut rester fidèle à son ADN tout en s’adaptant aux nouveaux besoins des Calédoniens. Les districts ont été placés en langue anglaise pour montrer notre volonté de faire briller le savoir-faire de nos enseignes dans la région du Pacifique. Tous nos collaborateurs, impliqués grâce à la gamification et formés de plus en plus aux méthodes agiles et outils modernes ont à cœur d’accompagner l’activité économique de la Nouvelle-Calédonie pour inventer demain ensemble » précise Astrid.

Des dirigeants à la vision Pacifique

« Commençons par le début : l’acronyme CIPAC signifiait Compagnie Industrielle du Pacifique » rappelle Pierre Massenet « On travaille déjà avec Wallis et Futuna, la Polynésie, Fidji, le Vanuatu… Je suis convaincu que la Nouvelle-Calédonie peut et doit rayonner dans le Pacifique, car on a énormément d’atouts, de compétences, d’infrastructures de qualité et de secteurs de niche à développer.

Les grands enjeux géopolitiques et environnementaux sont actuellement dans le Pacifique, nous avons une place à prendre avec nos sociétés spécialisées dans les technologies, et nous comptons bien faire partie de l’équation », conclut Pierre Massenet